• Home
  • Pourquoi prendre des cours de yoga : avantages pour le corps et l’esprit ?

Pourquoi prendre des cours de yoga : avantages pour le corps et l’esprit ?

Aujourd’hui, penser Yoga, dans l’inconscient collectif, c’est penser sain et souplesse. Mais il serait très restrictif de s’en arrêter là. En effet, le Yoga mêle à la fois le travail sur le corps et l’esprit. Le but ultime du Yoga est d’atteindre le Nirvana (non pas le groupe !). Tout ce qu’il faut savoir sur le Yoga : c’est ici !

Yoga

Le but ultime du Yoga : le Nirvana

Il est extrêmement difficile de décrire le Nirvana et très peu de personnes peuvent se targuer de l’avoir atteint. La racine Sanskrit du Nirvana correspond à l’anéantissement. Mais attention, rien de péjoratif ni de mortel là-dedans. Il s’agit de l’anéantissement de toute chose faisant obstacle à la plénitude. Selon la tradition bouddhiste, anéantir la haine, la douleur, le désir ou encore l’égarement contribue à l’atteinte du Nirvana. On peut donc rapprocher ces faits à la recherche d’un bonheur suprême qui irait au delà du simple bonheur physique ou intellectuel. C’est un bonheur plein et sans fin, à tel point qu’il est dit qu’atteindre le Nirvana mettrait fin au cycle des réincarnations.

Un peu compliqué et très conceptuel me direz-vous. Pas tant que ça en fait. C’est ce que nous recherchons tous d’une manière ou d’une autre et le Yoga peut vous aider sur cette voie là. A un niveau tout à fait différent pour chacun (à chacun selon ses besoins !) nous recherchons tous une certaine plénitude, une possibilité de vivre notre vie sans ressentir de stress, de colère ou d’agacement futile. C’est une manière d’arriver à un Nirvana qui nous est propre.

Yoga

Trouver, ouvrir et se servir de ses chakras

Chakras : c’est un terme que vous allez entendre souvent si vous décidez de vous mettre au Yoga. Mais que sont ces fameux chakras ? L’erreur commune consiste à penser que les chakras sont une énergie. Non ! On arrête là le massacre. Les chakras ne sont en aucun cas une source d’énergie, ce sont des points de passage. Le terme Sanskrit renvoie à la roue. Les chakras sont des roues, comme des moulins à eau, mais qui brassent de l’énergie et non de l’eau. Cette énergie, la Kundalini, circule dans le corps et “passe” dans ces chakras. L’un des buts du Yoga est donc de vous apprendre à situer ces chakras et à comprendre comment ils fonctionnent et quel rôle ils jouent sur votre organisme.

Une fois que vous savez situer vos chakras et que vous avez compris à quoi ils fonctionnent, il faut apprendre à les ouvrir puis à s’en servir. Il existe de nombreux problèmes physiques et psychologiques peuvent être allégés grâce à une bonne maîtrise de vos chakras. L’image qui revient le plus souvent est une roue bloquée. Le Yoga peut vous aider à débloquer cette roue et à remettre en ordre votre fonctionnement intérieur. Il faut bien vous imaginer un ensemble de rouages. Si l’une des pièces bloque, tout le reste fonctionne mal !

YogaYoga

Travailler sur son corps pour recentrer son esprit

L’approche de l’intellectuel par le Yoga impose une discipline physique stricte. On peut pratiquer le Yoga uniquement pour ses bienfaits sur le corps. C’est une discipline excellente et qui fait vraiment des miracles. Mais voir le Yoga ainsi c’est occulter l’aspect principal de la pratique physique. En effet, la tradition qui veut que le Yoga soit également très physique ne vient pas de nulle par. Il s’agit, par une astreinte physique très dure, de se focaliser sur son corps dans un premier temps. Le but de la focalisation sur le corps est d’oublier toutes les préoccupations futiles qui nous entourent. Il est nécessaire que la pratique physique soit difficile puisqu’il faut ne plus pouvoir penser à quoi que ce soit.

Après un certain temps de pratique, la difficulté de l’exercice physique et la concentration forcée doivent s’estomper pour arriver à un état mixte entre la concentration et le néant. En effet, il arrive un moment où l’esprit sait parfaitement ce qu’il doit faire et où le corps est en pleine capacité d’effectuer le travail demandé. L’esprit commence alors à se séparer du corps. La conscience se porte sur le présent et non plus sur l’exercice physique.

Enfin, la concentration laisse la place à la contemplation. Plus question de penser aux mouvements, aux enchaînements et à tout ce qui vous entoure. Votre esprit va naturellement se porter sur une contemplation de votre environnement. Très simplement, vous allez vous recentrer sur l’essentiel, sur la nature, la vie. C’est souvent une phase de remise en question sans prise de tête. Tout ceci arrive dans un état de sérénité et de calme. A terme vous arriverez à un état de plénitude où vous ne ferez plus qu’un avec cet environnement et vos préoccupations deviendront très secondaires, voire futiles.

Yoga

Physiquement

Si on laisse de côté toutes les préoccupations spirituelles et religieuses liées à la pratique du Yoga, physiquement c’est un “sport” extrêmement complet et riche. Vous allez travailler absolument toutes les zones de votre corps et à tous les niveaux : le dos, les bras, les jambes, le ventre, le cou, les muscles, les tendons, la peau, les articulations, les os, etc…

Se muscler

Dans le Yoga, une bonne partie de la pratique consiste à maintenir des positions statiques. Pour cela, vous allez solliciter vos muscles en douceur puisqu’il ne s’agit pas de vous ajouter du poids ni de vous opposer de la résistance. Les débuts peuvent être ardus mais en persévérant vous arriverez très vite à de bons résultats. Vous allez devoir supporter votre propre poids et vous maintenir ainsi. Vos muscles ne vont pas chauffer comme lors de séances de gymnastique ou de sport dynamique. Tout est très naturel puisque vous êtes seuls face à vous même.

S’assouplir

L’un des plus gros avantages du Yoga sur le corps est certainement l’assouplissement. Toutes les postures sollicitent au moins un peu de souplesse. Mais pas de panique si vous êtes raides comme un poteau électrique, la souplesse ça se travaille et en plus ça vient vite ! Si, si, je vous assure ! La souplesse ça se gagne très vite pour peu que vous soyez régulier dans votre pratique. Il ne s’agit évidemment pas de passer votre jambe derrière votre cou dès la première séance, ça serait douloureux. Mais déjà apprendre à relâcher votre dos et vos jambes pour atteindre vos orteils, c’est un très bon début. Les premières séances peuvent être assez douloureuses mais il ne faut jamais forcer au risque de vous blesser. Si la souplesse se perd vite par manque de pratique, elle se regagne aussi très vite. Vos articulations seront soulagées et les mouvements quotidiens paraîtront moins pénibles.

Corriger sa posture au quotidien

Faire du Yoga régulièrement astreint votre corps à adopter des postures correctes. Ces postures vous les garderez très naturellement lors de votre quotidien. Après quelques temps vous vous surprendrez à garder le dos bien droit lorsque vous êtes assis au bureau, dans votre canapé ou en voiture. Votre dos vous remerciera et vos abdominaux profonds également !

Maîtriser sa respiration

C’est un aspect crucial de la pratique du Yoga : la respiration. Les exercices de respiration, les pranayamas, sont pratiqués pendant les séances de façon alternée et pendant les postures. Plusieurs types de respirations yogiques existent avec chacune leurs spécificités. L’une des plus connues consiste à respirer en trois temps en inspirant au plus profond des poumons, en gonflant la poitrine puis en bloquant à la gorge. Pratiquer ces respirations pendant vos séances vous permet une oxygénation optimale. Mais cette pratique, comme toutes les autres, va finir par avoir un impact sur votre quotidien. La respiration est primordiale au quotidien pour maîtriser ses émotions. Une grande partie de votre stress provient par exemple de votre rythme respiratoire lorsque vous êtes soumis à la pression. Apprendre à contrôler votre respiration vous permettra de beaucoup mieux gérer le stress au quotidien et améliorer vos performances physiques.

Yoga

Spirituellement

Si le plus grand aspect du Yoga peut paraître physique, il n’en est rien. C’est une pratique essentiellement spirituelle et même religieuse. Pratiquer le Yoga c’est partir à la recherche de votre Moi intérieur. Il permet de vous ouvrir à de nouveaux horizons, à une nouvelle compréhension de vous même, de votre entourage et de la vie en général. Le Yoga est très profond et ne se limite pas à une conception intellectuelle pseudo-réaliste qui voudrait que vous soyez plongé du jour au lendemain dans une attitude marginale d’amour universel. Le Yoga est un très long travail sur le Soi profond. L’aspiration à trouver une paix intérieure absolue exempte de toute douleur et de toute préoccupation matérielle est bien réelle et demande des années de travail.

La plupart des traditions yogiques préconisent d’ailleurs un régime absolument végétarien pour cette raison : vous abolir de la douleur de tuer un animal pour vous nourrir quand la Terre peut vous apporter tout ce dont vous avez besoin. C’est un exemple mais un très bon exemple. Il faut être très sincère dans votre démarche si tel est le but que vous visez. Atteindre un sentiment de plénitude est extrêmement difficile de nos jours. Nous sommes bombardés de messages contradictoires, incitateurs à la consommation et souvent nous avons été bercés avec des idées préconçues sur la vie et la réussite. Mais là où est la véritable difficulté du Yoga est que même l’acceptation de cette idée ne suffit pas. Vous n’atteindrez pas la plénitude en vous coupant du Monde et en rejetant en bloc toute votre vie sur la simple constatation de faits comme ceux-ci. Il faut trouver un équilibre. Il faut trouver un point de rupture sans provoquer cette rupture.

La dimension spirituelle du Yoga est extrêmement complexe. Il est judicieux, si la spiritualité vous intéresse, d’étudier quelques livres pour commencer puis vous lancer dans la recherche d’un véritable maître.